Developpez.com - Microsoft DotNET
X

Choisissez d'abord la catégorieensuite la rubrique :


Introduction au mapping Object/Relationnel

Le 23 Aout 2004.

Christian Peyrusse

La plupart des applications sont actuellement développées en utilisant un langage objet et une base de données relationnelles. Celle-ci est chargée d’assurer le stockage de données de manière persistance indépendamment des programmes qui les traitent alors que le modèle objet gère des objets du monde réel en y associant des données et leur comportement. Dès lors la cohabitation de ces deux mondes pose un certain nombre de problèmes tels que la persistance des données, la représentation de données complexes (hiérarchies, graphes), ou le passage systématique d’un modèle à un autre. Ces problèmes sont résolus grâce à la mise en oeuvre de techniques de transformation de modèles objets en modèles relationnels et vice versa nommées Mapping objet relationnel (ORM).

Il existe actuellement sur le marché plusieurs solutions de mapping Objet/Relationnel. Nous consacrons cet article à celle proposée par Microsoft sur la plate-forme .Net portant le nom d’ObjectSpaces. ObjectSpaces est une nouvelle fonctionnalité qui sera diffusée avec la sortie de Visual Studio 2005. ObjectSpaces est une couche abstraite qui se positionne entre la logique applicative et une source de données. Elle permet au développeur d’accéder et de manipuler des données en tant qu’objets sans connaître la structure de la base de données correspondante. La récupération des objets d’une source de données et la persistance de ces objets est assurée sans avoir à écrire une seule ligne de code SQL.

Téléchargez l'article format PDF (6 pages)

Note : Il est possible que vous ayez besoin de la dernière version d'acrobat reader pour lire ces documents, téléchargez la gratuitement ici

Responsable bénévole de la rubrique Microsoft DotNET : Hinault Romaric -